+91-9816-091-093
Naglari bridge, Gushaini, Kullu, Inde

A voir et à faire au Ladakh

Demandez nous


A ne pas rater au ladakh


Tout ceux qui ont un intérêt quelconque pour la montagne, ont probablement découvert un jour ou l'autre, dans des livres, des images incroyables d'une partie unique de l'Himalaya appelée le "Petit Tibet de l'Inde", le Ladakh et le Zanskar.

Ce n'est pas les images emblématiques du Ladakh qui manquent. Les passionnés de paysages de montagnes en ont probablement tous dans leur mémoire. Et nombreux se sont jurés d'aller voir de leurs propres yeux ces merveilles alliant les beautés naturelles et culturelles du Tibet, sans être sur le territoire tibétain.

Nous connaissons très bien le Ladakh, et nous partageons donc ici les endroits les plus importants à visiter et ce que vous pouvez y faire.
Bien sûr, nos experts Ladakhis en connaissent d'avantage et peuvent vous faire découvrir les moindres coins et recoins du Ladakh pour vous faire sortir des sentiers battus, pour vous faire rencontrer des personnage extraordinaires, des lieux mythiques, et bien plus encore.

Demandez-nous !



Les endroits à visiter au Ladakh



La route Manali - Leh


La route Manali - Leh, Ladakh

La route Manali - Leh

Sur le plateau de Moore, en route vers le paradis !


Quelques fois, le plus intéressant n'est pas d'être là, mais d'y arriver. On peut en dire de même du Ladakh.
Plutôt que d'arriver à Leh par avion, partir de Delhi par voie terrestre vous permet de faire du vrai voyage et pas du simple tourisme. Les paysages, les types de montagne, les cultures et les modes de vie sont très différents lorsque l’on traverse la chaine himalayenne du Sud au Nord. Pourquoi rater cette expérience de la diversité ?

Pour vous rendre au Ladakh par la route, la meilleure option est d’y aller par la route de Manali à Leh qui passe par des cols à plus de 5000 m d’altitude.
Comme vous le devinez, les paysages que l’on rencontre sur une route à plus de 5000 m sont uniques. Les cols traversés sont Rohtang (3975m), Baralacha (4890m), Lachungla (5080m) et Tanglangla (5328m).

Une des particularités de la route est la progression fascinante entre les montagnes pré-himalayennes, plus basses, plus vertes, berceau de l’Hindouisme, et les montagnes du Ladakh, beaucoup plus hautes, arides, et terre du bouddhisme tibétain.

Mais un autre avantage majeur à voyager vers le Ladakh par la route Manali à Leh est l’acclimatation à la très haute altitude du Ladakh. Ne sous-estimez pas cet aspect du voyage. Vous commencez avec une nuit à Manali (2000 m). La deuxième nuit se passe aux environs de Keylong (3100 m). Si vous avez le temps, nous pouvons faire un arrêt supplémentaire à Patseo (3780 m). Vous êtes alors parfaitement prêt pour jouir du Ladakh en bonne santé. Un arrêt à Sarchu (4200 m) ou à Pang (4500 m) est alors tout à fait possible.
Vous pouvez même rejoindre directement les lacs Tso Kar et Tso Moriri sans craindre les malaises liés à l’altitude.
Pour compléter votre expérience de la route Manali – Leh, on peut vous arranger un logement chez l’habitant aux alentours de Rumtse, juste après la descente du col de Tanglangla.

Vous voulez vous rendre à Leh dans les meilleures conditions ? Demandez-nous !



Leh, capitale du Ladakh



Une visite du Ladakh vous fera passer presque inévitablement par la capitale Leh, principale ville dans la partie supérieure de la vallée de l'Indus. Leh est située à une altitude de 3500 m.
C'est de Leh que vous devrez probablement démarrer pour la visite de la vallée de la Nubra, le Zanskar ou les lacs d'altitude Tso Moriri, Pangong Tso ou Tso Kar.

Leh est connectée au reste du monde par deux route : Manali – Leh et Srinagar – Leh. Ces routes ne sont ouvertes que de mai à octobre. Le reste de l’année, le seul moyen de s’y rendre est de prendre l’avion jusqu’à l’aéroport de Delhi à partir de Delhi.

Nous recommandons de faire la route de Delhi jusqu’à Leh par Manali en minimum 3 jours. Si vous voulez vous rendre à Leh via Srinagar (Kashmir), nous vous conseillons vivement de nous demander conseil sur la situation géopolitique avant de prendre une décision.

Malgré les récents développement de la ville, Leh reste un endroit agréable pour y séjourner quelques nuits. Vous y avez plusieurs marchés intéressants et quelques beaux endroits à visiter comme le Shanti Stupa, le Leh Palace, et le très beau Namgyal Tsemo Gompa. Promenez-vous tranquillement dans la ville qui est accueillante et regorge des petits restos typiques où vous pourrez vous régaler de nourriture tibé

Leh est également le point de départ pour la visite de nombreux monastères situés dans la vallée de l’Indus : Thiksey, Likir, Hemis, Spituk, Stakna, Alchi et Phyang sont les plus connus.

Si vous voyager au Ladakh en hiver, Leh sera à peu près l’unique endroit où vous trouverez du logement. Contactez-nous pour que l’on vous aide à planifier un itinéraire hivernal.
Leh, Ladakh

Leh, Ladakh

La ville s'étend dans la vallée qui donne accès au col de Khardungla.




Les monastères du Ladakh


Ladakh monastery

Une rangée de Stupa

C'est dans les monastères que vous pourrez admirer les plus belles architectures locales.

En savoir plus

Le Ladakh est célèbre pour sa riche culture bouddhiste qui attire des pèlerins du monde entier, surtout lors des grands festivals organisés dans chacun des monastères chaque année.

L’atmosphère qui y règne vous transporte littéralement dans un autre monde. Tout y contribue : l’architecture qui se marie tellement bien avec les décors naturels des montagnes, les peintures et statues colorées représentant des histoires d’anciens bouddhas, de chemins initiatiques, de démons et de nombreuses scènes rurales. Les moines en méditation, et l’aura spirituelle qui entoure les monastères vous feront oublier le temps et peut-être même tous les problèmes que vous aviez emportés avec vous dans votre esprit !

C’est un véritable sentiment de paix intérieur qui vous envahi lors d’une visite de monastère. Soyez respectueux, bien sûr. Ne prenez de photos que quand c’est permis, et ne vous introduisez pas dans les endroits réservés aux moines.

Souvent, une attitude respectueuse est remarquée et appréciée par les moines qui, dès lors, pourraient vous proposer de les suivre dans les endroits les plus intéressants du monastère. Si un moine vous fait visiter le monastère, n’hésitez pas à faire une donation au monastère à la fin de la visite.

Il y a généralement un prix d’entrée pour les plus grands monastères, mais cela reste des montants très raisonnables. Les plus petits monastères sont même souvent gratuits.

Les monastères les plus intéressants du ladakh sont Hemis, Thiksey, Alchi, Likir, Diskit, Spituk, Phyang, Stakna and Takthok.

En savoir plus sur les monastères du Ladakh.



Les lacs du Ladakh



L'altitude moyenne du Ladakh dépassant les 4000 m, tout y est si spécial. C'est bien sûr le cas des lacs. Certains d’entre eux, comme Tso Moriri et Pangong Tso sont vraiment immenses, et se situent dans un environnement minéral qui crée un contraste d’une beauté inégalée dans le monde.

Les lacs les plus spectaculaires se trouvent sur les hauts plateaux du Changthang à l’Est du Ladakh. Ils sont accessibles depuis Leh. Vous pouvez faire l’aller-retour en une journée, mais ce sont alors de très longues journées de voiture.
Nous vous conseillons plutôt de passer la nuit près du lac que vous visitez, pour avoir bien le temps d’en profiter aux meilleurs moments de la journée, c-à-d aux levers et couchers du soleil. Près des lacs, vous aurez la possibilité de soit dormir chez l’habitant soit en campement.

Notez que Tso Kar, Tso Kiagar et Tso Moriri peuvent se visiter en faisant un détour sur la route qui mène de Manali à Leh.

Vous pouvez en savoir plus à propos de chacun des lacs ici.
Tso Kar, Ladakh

Tso Kar

Le seul lac salé du Ladakh. La vie sauvage y est très spéciale.

En savoir plus



La vallée de la Nubra


La vallée de la Nubra Ladakh

La vallée de la Nubra

La région la plus septentrionale du Ladakh, à la frontière avec la Chine et le Pakistan.

En savoir plus (English)

Comment aller à la vallée de la Nubra ?

La Nubra est accessible directement de Leh. La première étape sera de traverser le plus haut col carrossable au monde (bon, tout le monde n'est pas d'accord à ce sujet) : Khardungla à 5360 m d'altitude. Autant dire que la vue sera excellente! Ensuite vous descendez dans la vallée pour rejoindre le gros village de Diskit. Comptez 4 bonnes heures de Leh.

Quand aller dans la vallée de la Nubra ?

De juin à début octobre est la meilleure période pour visiter la Nubra.

Que faire dans la vallée de la Nubra ? ?

  Arriver à Diskit sur un mountain bike (VTT) à partir de Khardungla pass !

  Promenade à dos de chameau dans les dunes de sable près de Hunder.

  Visiter le village et le monastère de Diskit.

  Visite du village de Panamik pour ses sources d'eau chaude, son marché local et sa vue panoramique.

  Visite du monastère de Samstanling.

  Loger sous tente pour admirer les étoiles dans un ciel si pur.


Localisée au nord du Ladakh, la vallée de la Nubra faisait partie de la route de la soie en connectant l'Est du Tibet avec le Turkistan via la fameuse chaine du Karakoram. La vallée est accessible depuis Leh et nécessite de passer par Khardungla, le plus haut col carrossable du monde. Le trajet vous prendra entre 4 et 5 heures. Si l'aventure vous tente, la descente du col jusqu'à Diskit peut se faire en vélo tout-terrain, sur plus de 2000 m de dénivelé ! La vallée de la Nubra reçoit les eaux de fonte des glaciers du Karakoram, dont le glacier du Siachen où sont postées les armées indiennes et pakistanaises, sur le plus haut champ de bataille au monde. Pas d'inquiétude, vous resterez dans une partie tout à fait sécurisée, loin des troubles militaires. Les eaux venant du Karakoram transportent des sédiments sableux qui se sont déposés dans la région de Hunder, créant un environnement unique de dunes de sable en plein milieu de l'Himalaya et à plus de 3000 m d'altitude. Nous pouvons vous y amener pour du camping, du trek à dos de chameau ou des visites plus culturelles.



Zanskar


Comment aller au Zanskar ?

Padum, la capitale du Zanskar est accessible par la route depuis Leh - Ladakh ou Srinagar - Kashmir. Depuis Leh, cela représente une distance de 450 km, et cela vous prendra 2 jours avec un arrêt à mis-chemin. Le Zanskar est aussi accessible à pied à partir de Darcha, Chilling et Lamayuru. Ce sont des treks de plusieurs jours nécessitant le passage de très hauts cols.

Quand aller au Zanskar ?

De juin à septembre est la meilleure saison pour visiter le Zanskar. Néanmoins, vous pouvez considérer la saison plus large s'étalant d'avril à octobre. Certains treks ne seront faisable que plus tard dans la saison à cause des passages de rivières rendus compliqués lors de la fonte des neiges.

A faire au Zanskar ?

  Zanskar est le pays du trek !Regardez ici pour plus d'info.

  Monastères : Phuktal and Stongdey.

  Villages : Photoksar, Lingshed, Pidmo, Zangla, Rangdum.

  Rafting sur la rivière Zanskar (du côté de Leh).

  Le trek de Chadar. Trek hivernal sur la rivière gelée du Zanskar.


Zanskar est le nom de la chaine de montagne s'étirant de la ville de Kargil jusqu'au plateau tibétain du Changthang au sud du Ladakh.
La chaine est caractérisée par ses montagnes extrêmement dénudées de végétation, laissant toute la géologie de l’Himalaya se dévoiler à vos yeux. De 3500 m à plus de 6000 m, ce sont des kilomètres de strates géologiques de toutes les couleurs qui se superposent, s’entremêlent, se déchirent, pour créer sous l’effet de l’érosion des formes montagneuses extraordinaires.
Les levers et couchers de soleil sur le Zanskar sont absolument magiques, laissant la lumière du soleil pénétrer une étroite vallée, et se réfléchir sur une paroi verticale sur laquelle s’accroche un monastère bouddhiste.

Il y a très peu d’habitants au Zanskar, ce qui en fait une des régions Himalayennes les moins densément peuplées. Les villages sont constitués de quelque familles qui vivent d’une agriculture de subsistance centrée sur le fameux Yak qui laboure les champs, produit de l’engrais et aide au transport des lourdes charges.

La beauté naturelle du Zanskar et la culture préservée de ses habitants attire des trekkeurs du monde entier. La grande traversée du Zanskar se fait en 14 jours de marche ! Voici le trek de Lamayuru (Kanji) jusqu’à Padum.

Zanskar est également le nom d’une rivière prenant sa source dans le massif du même nom et se jetant dans l’Indus à Nimmu pas très loin de Leh. La rivière du Zanskar est gelée en hiver. Chadar est le nom du trek qui parcours le Zanskar gelé.

Le Zanskar est également connu par sa vie sauvage exceptionnelle, mammifères et oiseaux. Parmis les mammifères les plus notoires, notons l’Ibex, le Blue Sheep, le Tibetan Wild Ass et bien-sûr, le Léopard des neiges.
Zanskar, Ladakh

Zanskar, Ladakh

Les montagnes arides du Zanskar dévoilent des formes géologiques facinantes.




Les choses à faire au Ladakh



Trekking au Ladakh


Trekking au Ladakh

Les treks au Ladakh

La Ladakh, un des endroits de trek les plus fantastiques au monde.

En savoir plus

Les possibilités de trek au Ladakh sont presque infinies. Vous pouvez partir pour une petite exploration de deux jours ou faire la grande traversée du Zanskar qui peut prendre jusqu'à près de trois semaines.

Bien sûr, le choix de votre trek dépendra de votre condition physique et du temps que vous avez.
Pour ceux qui ne sont pas sûr de leurs capacités physiques, il existe des treks faciles, pas trop hauts, de quelques jours qui vous donneront malgré tout une très chouette expérience du Ladakh rural.

Si vous êtes un bon randonneur, vous pouvez sûrement vous aventurer pour des treks plus longs et plus hauts. La vallée de la Markha, par exemple, est un trek qui peut se faire en une semaine, et qui vous emmène loin de la civilisation, au travers de magnifiques villages traditionnels, sans vraiment rencontrer de réelles difficultés.

Si vous en voulez encore plus, il faudra s’assurer que vous êtes un bon sportif, car il faudra passer par des cols à plus de 5000 m d’altitude.
Quelque soit votre choix, vous serez accompagnés de notre équipe de professionnels qui vous garantiront un trek confortable et en toute sécurité. Voici quelques uns des treks que nous organisons.



Le Ladakh spirituel



Voyager au Ladakh est une opportunité unique pour tous ceux qui veulent découvrir la philosophie et spiritualité orientale, en particulier le bouddhisme tibétain.

En réalité, le Ladakh fait historiquement et géographiquement partie du Tibet. Bien sûr, le Ladakh étant situé en Inde, la région n’a pas subit l’invasion chinoise dont souffre encore le Tibet aujourd’hui. Dès lors, le Ladakh est l’endroit parfait pour rencontrer une culture tibétaine relativement bien préservée.

Himalayan Ecotourism organise des voyages centrés sur la découverte spirituelle au Ladakh. Les activités suivantes peuvent être incluses :

    Introduction à la méditation avec notre Yogi.

    Introduction au chamanisme tibétain avec une Lhamo qui vous transportera dans une expérience spirituelle.

    Introduction au bouddhisme tibétain dans un monastère ou dans un centre d'enseignement.

    Découvrir et apprendre la médicine traditionnelle tibétaine avec un Amchi (guérisseur tibétain).

    Visiter des endroits à hautes valeurs spirituelles.

Vous pouvez en savoir plus à propos de nos voyages centrés sur la spiritualité.
Buddha statue, Thiksey

Statue du Bouddha

Au monastère de Thiksey près de Leh.

En savoir plus



Loger chez l'habitant au Ladakh


Loger chez l'habitant au Ladakh

Chez l'habitant

Les logements chez l'habitant sont possibles un peu partout au Ladkah.


La façon de loger que l'on préfère chez Himalayan Ecotourism !

Vous prévoyez de visiter le Ladakh tout en découvrant de près la culture et le mode de vie local?
Il est temps d'abandonner les hôtels et de loger plutôt dans des maisons d’hôtes.
Alors que de plus en plus de gens recherche une expérience de la montagne plus riche sur le plan culturel, de nombreuses familles ont établi leurs maisons d’hôtes pour les voyageurs.

Evidemment, si loger chez l’habitant est une expérience extraordinaire sur le plan relationnel et de l’authenticité, il faut savoir faire preuve de compromis au niveau du confort.
Bien sûr vos hôtes font le maximum pour que vous vous sentiez bien chez eux, mais il ne faut pas s’attendre au luxe que vous pouvez avoir dans les hôtels. Par exemple, il arrive souvent que les toilettes sont non attenantes à la chambre. Vous aurez peut-être à traverser la cour pour aller aux toilettes.

Les maisons d’hôtes sont disponibles sur de nombreux trek. Mais il existe également beaucoup maisons d’hôtes disponibles dans des villages accessibles par la route, vous n'avez donc pas besoin de faire de la randonnée pour vivre chez l'habitant.

Nous vous encourageons chaleureusement à vivre chez l'habitant!



La vie sauvage au Ladakh



Malgré son environnement très aride et ses conditions hivernales rigoureuses, le Ladakh possède une faune très intéressante.
Vous pouvez donc venir au Ladakh pour le plaisir que procure l’observation d’espèces rares dans leur habitat naturel.
Avec Himalayan Ecotourism, vous avez la chance de pouvoir observer la faune avec d’excellents guides naturalistes qui vous aideront à tout moment.

En ce qui concerne les mammifères, les plus remarquables sont le Blue Sheep, le bouquetin, le yak sauvage, le Kiang (âne sauvage), l'ours brun, le Ladak pika, l'hermine de l'Himalaya, les loups, le lynx, le léopard des neiges et l'Argali tibétain. Ces deux derniers sont inscrits sur la liste rouge de l'UICN car leur population a considérablement diminué en raison du braconnage et de la diminution de leur habitat, entre autres causes.
Veuillez noter que la meilleure saison pour observer le léopard des neiges est l'hiver!

La liste des oiseaux au Ladakh est bien sûr beaucoup plus longue puisque 225 espèces d'oiseaux ont été identifiées. Les ornithologues amateurs apprécieront de repérer de beaux oiseaux près des lacs d'altitude ou sur les rives de l'Indus. Les oiseaux les plus intéressants sont la Grue à cou noir, le Ganga tibétain, le Chardonneret à ailes noires, le Robin Accentor, l'Oie à tête barrée, la Bergeronnette jaune et la Perdrix des neiges.
Hemis National Park

Parc national d'Hemis

Ce parc national est connu pour héberger de nombreux léopards des neiges.




Le Ladakh à moto


Le Ladakh à moto

Royal Enfields au Ladakh

Les routes du Ladakh sont un vrai paradis pour les amateurs de moto.


À la fin des années soixante, de nombreux hippies ont voyagé d'Europe vers l'Inde et le Népal. Outre l'auto-stop et les transports en commun bon marché, leur mode de transport préféré était la légendaire Royal Enfield.

Les Anglais ont arrêté la production de la Royal Enfield mais les usines indiennes ont continué et produisent encore aujourd'hui.
La légende est vivante!

À travers l'Himalaya, les motards continuent à arpenter les routes de montagne. Et le Ladakh est l'une des destinations préférées.

Nous pouvons organiser votre tour à moto au Ladakh au départ de Manali. Vous pouvez revenir à Manali sur votre moto ou vous pouvez même la laisser à Leh et regagner les plaines par avion.

Comme voyager à moto augmente votre empreinte carbone, nous vous recommandons de compenser vos émissions en soutenant notre projet de plantation d'arbres dans l'Himalaya.

Plus d'info sur notre projet de reforestation dans l'Himalaya.

Demandez nous maintenant pour un tour du Ladakh à moto.



Volontariat au Ladakh



Nos volontaires peuvent travailler sur des projets de gestion de l'eau, d'éducation des enfants et pour l'émancipation des femmes au Ladakh.

Contactez nous pour connaître les opportunités actuelles de volontariat, de stage ou de recherche.
Volontariat au Ladakh

Volontariat au Ladakh

Le volontariat est une opportunité unique d'établir des liens rapprochés avec les gens du Ladakh.




Reconnaissance d'Himalayan Ecotourism

Himalayan Ecotourism Awards

Nos récompenses

Himalayan Ecotourism a reçu le prestigieux prix d'ensemble du Indian Responsible Tourism Award 2019. Nous sommes également gagnant dans la catégorie des meilleurs opérateurs "Aventure".
Sur la scène internationale, nous avons été nommé vainqueurs du Sustainable Tourism Award 2019 par Skal International et Biosphere.
Notre modèle unique d'entreprise sociale et nos efforts pour préserver la nature himalayenne nous ont valu ces récompences.
Merci à tous nos membres de la coopérative, nos clients, nos amis et supporteurs !



© 2020 Himalayan Ecotourism, All Rights Reserved